Tendances 2021 : que nous réserve le monde du marketing d’influence ?


influence

La nouvelle ère du marketing d'influence commence !

L’influence, un sujet en perpétuelle évolution

Après s’être penché globalement sur le sujet de l’influence, et vous avoir donné les meilleurs tips pour bien choisir votre influenceur, l’agence Tribu, agence de communication et de publicité spécialisée dans le social media à Roubaix, a décidé d’approfondir son analyse du sujet. Nous allons vous présenter les tendances de ce vaste monde, véritable mine d’or, où il est malheureusement encore trop facile de se laisser dépasser par sa rapide évolution. 

Il faut dire, l’année 2020, aussi surprenante que difficile n’a pas aidé à ce qu’on s’y retrouve. C’est une année particulière et compliquée. Elle nous a poussés dans nos retranchements : aujourd’hui, n’importe quel secteur d’activité manque de visibilité et d’informations, ce qui compromet notre faculté à anticiper l’avenir et à se projeter. 

Et ce n’est pas le monde de l’influence qui trompera cette tendance. La Covid-19 qui nous a tous touchés a finalement révélé des failles dans les stratégies de marques. Le mot d’ordre de l’avenir de l’influence ? L’ouverture, et l’authenticité. 

Mais que nous réserve cet outil marketing pour l’année 2021 ? Nous avons étudié ce marché afin de déceler les plus grandes tendances. Cette analyse vous permettra alors de vous projeter dans une stratégie d’influence, et de comprendre ce marché en perpétuelle mouvance.

Le bon influenceur est agile et ouvert

Comme vous le savez sûrement, l’une des principales problématiques lorsque l’on se lance dans un projet d’influence, c’est de trouver le bon influenceur. En 2020, avant même de connaître la crise sanitaire dans laquelle nous vivons, il était fortement conseillé d’aller chercher des ambassadeurs proches des valeurs de votre marque. Mais cette pandémie a ouvert de nouvelles possibilités grâce à deux phénomènes que nous avons eu la chance d’observer : une recrudescence d’activations en macro-influence axées sur le reach, alors que ces influenceurs cherchaient de leur côté à diversifier leur rôle, leur contenu et leur ligne éditoriale. 

Vous allez nous dire : « et donc ? ». Et bien cela signifie que vous devez désormais aborder votre sourcing de profil au-delà de la « valeur sûre » qu’il ou elle peut être. Vous devez trouver quelqu’un de flexible qui saura adapter son discours et son comportement afin d’être audible en toutes circonstances. Pour les marques, elles doivent savoir sortir des briefs traditionnels et être ouvertes à se réinventer au vu des crises par lesquelles elles sont susceptibles de passer. Aujourd’hui, votre ambassadeur doit être inspirant, improbable pour encore mieux capter l’attention ! Une « valeur sûre » est trop attendue, et ne passera plus aussi bien qu’avant.

L’influence se met au vert !

La cause environnementale est de plus en plus ancrée dans nos moeurs au vu de l’urgence de la situation. Cette règle ne déroge pas chez les influenceurs, du moins, chez une nouvelle organisation nommée Greenfluenceforgood lancée par l’agence WWWalk. L’agence a monté ce référentiel d’éco-influenceurs en fonction d’une charte de consommation raisonnée. Les projets concernent en majorité de la création de contenus, l’animation de conférences et d’ateliers grâce à des influences qui prônent le tourisme durable, la mobilité verte, les soins bios, la green tech et l’#upcycling ( soit, le recyclage). 

Si vous êtes une marque ou une organisation sensible aux causes environnementales, cette organisation fait le job de sourcing d’influenceur pour vous ! Chacun d’entre eux correspondra à ces valeurs et saura très certainement être porte-parole de votre intérêt voire de votre combat pour cette cause.

Vous avez parlé de saisonnalité ?

Vous êtes d’accord avec nous pour dire qu’en France nous sommes les rois pour concentrer nos activations à la période de Noël ? En effet chaque territoire est marqué par des moments calendaires comme celui-ci, en France, c’est Noël ! Mais il va falloir bien réfléchir dans les années à venir pour lancer ses activations, car ces investissements à une période clé ne sont plus si fiables… Et pour cause : 2020 et 2021 seront marquées par une baisse de pouvoir d’achat dans le quatrième trimestre de l’année. L’influence ne pourra pas être hermétique à ces baisses de budget et devra s’aligner sur de nouvelles temporalités, voire de nouvelles festivités. 

Au vu de la situation sanitaire que nous vivons, il est même vivement conseillé pour les marques, les sites e-commerce ou autres d’opter pour une stratégie d’influence continue. Ces entreprises seront alors mieux préparées pour d’éventuels reconfinements et pourront alors se concentrer à se construire une réelle notoriété à travers le partenariat avec une ou plusieurs égéries. Ces experts de l’influence auront le rôle clé de consolider la notoriété d’une entreprise et de l’accompagner en continu, pour faire écho aux UGC alimentés par les nouveautés. 

Les tricheurs seront écartés

Depuis quelque temps, on ressent le phénomène de besoin d’authenticité et de quête de sens chez le consommateur. Selon une étude de Dynvibe, ces dernières années, les marques et médias ont perdu leur pouvoir d’influence, et les médias sociaux ont pris le dessus. La cause ? Les consommateurs peuvent plus facilement s’identifier à eux, ils se sentent même proches d’eux a contrario des icônes promues dans les grands magazines, trop loin de leur réalité… Ils vont être alors bien plus vigilants aux marques qu’ils achètent et leurs valeurs, à leurs influences sur eux et la société. 

Ce phénomène nous mène vers de nouvelles tendances, celles où de nouveaux KPI d’engagement prendront le dessus sur les likes. Pour le plus grand bien des consommateurs de réseaux sociaux ou des influenceurs·ses eux-mêmes. On ne jugera plus que par l’interactivité d’une personne, par son nombre d’abonnés réels, les commentaires sous ses posts, ou encore l’engagement sur ses stories. Les tricheurs ne passeront plus la douane de l’influence, seuls les honnêtes comptes s’en sortiront grâce à des logiciels qui repèrent l’achat d’abonnés, de likes et de commentaires… C’est une magnifique nouvelle pour les marques ou entreprises qui pourront enfin être rassurées si l’envie leur vient de créer une collaboration. En effet, ils auront le coeur léger sur la puissance et l’influence d’une égérie, il ne sera plus question de jouer à la roulette russe de l’influence. L’argent jeté par les fenêtres pour faire du marketing d’influence amateur baissera alors par la même occasion, car les investissements seront justifiés par le pouvoir réel de l’ambassadeur.

Maintenant que vous avez eu l’occasion de mettre un pied dans ce vaste sujet, il est temps de vous y plonger pleinement. Nos webinars sur la thématique de l’influence sauront récompenser votre curiosité. Visionnez sans attendre “Campagne et confinement : les marques qui ont cartonné !” ou encore “Post-confinement : les changements dans votre stratégie social media”

Je veux tout savoir sur les marques !
Stratégie, comment l’adapter ?

Nous avons pu remarquer ensemble que les tendances 2021 mènent à de nouvelles valeurs social media : si vous cherchez à repenser votre stratégie d’influence et à bousculer un peu les choses du côté de vos ambassadeurs·drices marque, nous saurons vous accompagner et être force de proposition. 

Je contacte la Tribu !